C.E.R.

« La Grange Neuve »
33540 CASTELVIEL

Directeur :
Christian GARIC

Téléphone :

05 56 61 95 41

Capacité d’accueil :
7 primo délinquants "en rupture"

Personnes accueillies :
Adolescents âgés de 13 à 17 ans originaires de toute la France.



Modalités d’admission :
Le C.E.R. est habilité par le Ministère de la Justice, il prend en charge 7 adolescents orientés par les services de milieu ouvert de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou les permanences éducatives des Tribunaux pour enfants.


Missions et objectifs :

Les jeunes font l’objet d’un placement pénal déterminé essentiellement par une décision de contrôle judiciaire ou un jugement prononçant une condamnation assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve.

Durant des sessions d’environ 15 semaines, une prise en charge éducative centrée sur des activités à dominante sportive, sur l’apprentissage du travail et sur la responsabilité complète du quotidien sert de support à la construction du projet individuel. Ce projet est construit en étroite collaboration avec les partenaires judiciaires et sociaux qui ont confié le jeune au C.E.R. Le projet vise essentiellement à une réinsertion du jeune par la socialisation et/ou le travail. Il lui permet de reprendre contact avec la vie sociale par des activités diverses (activités sportives, préparation de chantier humanitaire, découverte de la nature...) et d'élaborer un projet de resocialisation.

Les jeunes sont hébergés en chambres individuelles équipées de sanitaires. Un espace de travail a été aménagé pour les ateliers de soudure/métallerie, menuiserie, maçonnerie. Des espaces verts ainsi qu’un aménagement sportif (foot, dojo, musculation), un espace culturel avec bibliothèque, vidéo et jeux de société complètent les équipements. Dans l’espace commun, on trouve toutes les pièces qui constituent habituellement une maison : cuisine, salle à manger, pièce détente…


Situation de l’établissement :
La situation géographique du centre éducatif, dans une ancienne ferme à 40 km au Sud Est de Bordeaux, au cœur de L’Entre-deux-Mers, est clairement inscrite dans le monde rural. Les villes de Langon et de Bordeaux sont des relais de proximité avec les éléments indispensables au pilotage et au soutien de la structure.