Service Socio Educatif pour Adolescent(e)s

9, rue Pathay
33000 BORDEAUX

Directrice :
Habiba KEBABI-MOYAL

Téléphone :

05 56 24 30 93

Capacité d’accueil :
53 mineurs et jeunes majeurs

Personnes accueillies :
Mineurs et jeunes majeurs, garçons et filles de 15 à 21 ans



Modalités d'admission :
Première étape : formalisation de la demande
Toute demande se formalise par l’envoi de documents relatifs à la situation du jeune : rapport éducatif, note psychologique...Chaque demande est étudiée par l’encadrement :

Deuxième étape : les rencontres de pré admission
Les Unités d’internat :
Entretien avec la directrice ;
Entretien avec le médecin psychiatre pour les jeunes majeurs ;
Journée d’observation sur les Foyers ;
Commission d’admission.

L’Unité de Chambres en Ville :
Entretien avec la directrice ;
Entretien avec la psychologue ;
Entretien avec l’éducateur ;
Commission d’admission.

Le délai entre la fin de la première étape et la fin de la deuxième étape est de trois semaines.


Missions et objectifs :
Le Service Socio-Educatif pour Adolescent(e)s est spécialisé dans l’accueil, l’hébergement, la restauration, l’éducation, la socialisation, la formation scolaire, professionnelle et culturelle des adolescents qui lui sont confiés en vue d’une réinsertion sociale.
Ces jeunes sont pour certains exclus de leurs familles ou sans familles, d’autres ont fait l’objet de maltraitance ou ont commis des actes de délinquance.

Tous ont besoin d’être hébergés dans de bonnes conditions, de bénéficier d’un accompagnement éducatif et d’un soutien psychologique.

L’objectif est de permettre à tous ces jeunes de se reconstruire, de concrétiser leurs projets afin de s’inscrire dans le tissu social, en tant que citoyen.

Le service amène chaque jeune à se mobiliser, pour renouer des liens positifs avec son environnement. Il vise à la reconstruction personnelle, à l’insertion professionnelle et sociale grâce à un soutien éducatif et thérapeutique.


Situation du service :
Le Service Socio-Educatif pour Adolescents et Adolescentes dispose de trois antennes (Eysines, Mérignac et Bordeaux). L’implantation de chaque unité répond à la volonté de favoriser l’intégration des jeunes, dans un milieu urbain calme, anonyme, éloigné de certains quartiers susceptibles de tendre vers la marginalité.